Exister à part entière (Yann)

Publié le par Jaz

Du chiffre au boulier, à la calculette?
Du chiffre au boulier, à la calculette?
Du chiffre au boulier, à la calculette?

Du chiffre au boulier, à la calculette?

Yann est un jeune trisomique qui vient d'avoir 21 ans.

Sa mère va voir le juge cette semaine pour sa mise en "curatel". Nous en avions déjà parlé devant lui et elle me le glisse lorsque nous allons le rejoindre: il est parti se cacher derrière mon fauteuil car ce n'est encore qu'un enfant, qui se cache pour qu'on le trouve, comme l'on fait tant d'autres de mes petits patients avant lui. Je joue le jeu, et, après cette reconnaissance, nous allons très vite arriver au cœur de l'autonomie requise quand on pense être grand: en plus du reste (lire, écrire, compter), il faut connaître la valeur de l'argent.

Ce qui me frappe alors c'est la façon dont la question de la curatel va trouver sa justification sans qu'on lui fasse violence en quelque sorte, car j'avais senti sa maman embarrassée quand elle me l'a annoncé.

Il est maintenant en SAS et est très heureux: "c'est super", dit-il d'emblée, prononcé /esper/. Après des essais infructueux pour arriver à ne pas escamoter de syllabes selon les procédés habituels, il prononce de façon impérative "cu cu ta ta trice" que sa mère traduit: calculatrice. Elle explique alors qu'il en a une (jeu d'enfant pour la marchande) et s'exerce à recopier les additions qu'il y fait sur des feuilles. C'est devenu complètement obsessionnel et il n'y a plus une feuille à la maison. Ses parents doivent les cacher.

De mon point de vue cela lui permettra peut-être (au mieux) de mémoriser certains résultats, sans trop y croire, car c'est tout à fait analogue à ces listes qu'il constituait avec les noms des pokemons dont il connaissait le sens, par l'image (papier et ensuite filmée), puis des hiéroglyphes, puis récemment des caractères chinois, sans pour autant avoir appris à lire. Il est vrai que sa stéréotypie de balancement semble disparue mais... Je parle donc de valeur symptomatique.

C'est alors que la maman commence à lui dire qu'il faut faire attention à l'argent. Il est très attentif, comme lors de nos conversations importantes pendant qu'il dessinait un drapeau. La tête un peu penchée en avant, sans bouger, comme en suspens...

Elle lui explique ce qu'il en est en exprimant tout ce qu'elle a sur le cœur: jusqu'à maintenant tu ne travailles pas encore, tu ne gagnes pas d'argent. Papa et maman t'en donnent. C'est eux qui paient tout.Quand tu auras de l'argent il faudra que tu saches combien tu dépenses pour manger, les vêtements, combien il te faudra pour le reste (il redresse un peu la tête). Après c'est avec ton argent que tu vas acheter les feuilles. Je sors ma calculette et lui fait faire une addition car en plus, il voulait qu'on remplace le "trou" seul mot compréhensible pour identifier le taille crayon qu'il manipulait devant lui qui va le conduire à associer sur la calculatrice, forme du sien qui est égaré...

Nous allons vers l'ordinateur retrouver la valeur des nombres avec le tableau de playmath
et sa mère lui annonce que c'est lui qui achètera la prochaine rame de papier...

NB. L'attitude de Yann quand il écoutait m'évoque ces moments de suspension où il y a place pour un "mouvement signifiant" (cf. Daumesnil) comme en témoignent des extraits de vidéos de thèse (Stie, Juju, Kamel, Benji)

L'apprentissage des nombres s'était fait en début de prise en charge, avec l'ardoise magique (dessin illustratif) à 10 ans et le jeu des mouches, avant de passer au boulier qui figure en tête d'article.

Commenter cet article

Jaz 11/06/2015 08:34

Bonjour Alain

Ce qui me retient pour you tube, c'est que je m'étais engagée auprès de la mère d'un de mes patients à ne pas mettre d'extrait du film sur le net, question de déontologie. Pour d'autres cela n'avait pas été précisé. C'était il y a longtemps...Je me suis limitée, avec leur accord, à des travaux "scientifiques": communications à des congrès, thèse...

En tout cas merci Alain.
Jaz

Jaz 10/06/2015 09:16

Je réalise qu'il y a une faute de frappe. Yann n'a pas 21 mais 20 ans.

Jaz 31/05/2015 09:41

Je voudrais signaler aux "amateurs" potentiels que j'ai réalisé une présentation d'extraits des vidéos en annexe de ma thèse, extrait présenté au dernier festival audiovisuel de Nancy auquel j'ai participé. Il est de 30' mais je ne sais comment le proposer sur le net. Si quelqu'un veut m'y aider. Il suffit de me contacter.
Jaz
NB Mes patients actuels n'y figurent pas, leur prise en charge est beaucoup plus récente.

alain l. 11/06/2015 07:43

Bonjour Jaz ...
Exister à part entière ... quel beau programme !!!
Mon deuxième fils a fait ses études à Nancy ... Belle ville ... quoique je n'aime les dorures de la place Stanislas que la nuit ...
Pour partager votre vidéo, il faut ouvrir un compte sur dailymotion ou youtube ... et la télécharger sur ce compte ... Ce n'est pas très compliqué , il suffit de se lancer ...
C@t

alain